Hommage

Le rapport 2021 sur les territoires de vie est dédié à Ghanimat Azhdari (1983-2020), une jeune leader passionnée de la confédération des tribus Qashqai en Iran. Ghanimat était une spécialiste des systèmes d’information géographique (SIG) et de la cartographie communautaire, travaillant sans relâche en faveur de la documentation participative des territoires de vie avec les fédérations et unions nationales des tribus nomades en Iran (UNINOMAD et UNICAMEL; voir dans ce rapport l’étude de cas du Chahdegal et l’analyse nationale sur le statut des territoires de vie en Iran). Elle contribuait à l’élaboration de ce rapport grâce à ses profondes connaissances, ses compétences et sa passion lorsque sa vie a été injustement interrompue le 8 janvier 2020. Elle nous manque énormément. Son héritage se perpétuera au travers du travail des nombreuses personnes dont elle a changé la vie pendant son court passage sur terre.

Ghanimat Azhdari

Territoires de Vie – rapport 2021

Citation

Consortium APAC. 2021. Territoires de Vie – rapport 2021. Consortium APAC : international.
Disponible sur : https://report.territoriesoflife.org/fr/

ISBN 978-2-9701386-3-1

Creative Commons Attribution-NonCommercial License 3.0

Coordination et production

  • Direction générale : Holly Jonas
  • Coordination : Thomas Niederberger
  • Édition: Colleen Corrigan, Thomas Niederberger et Holly Jonas
  • Création et design du site web : Melissa Chávez
  • Conception graphique et direction artistique : Ines Hirata et Kathia Carrillo
  • Illustrations : Jesed Mateo Montejo
  • Communication et médias : Kathia Carrillo et Mohammad Arju
  • Coordination de l’engagement dans le processus pour l’après 2020 de la Convention des Nations Unies sur la diversité biologique : Ameyali Ramos Castillo
  • Administration et aspects financiers : Sarah Ryder et Anne Meier

Auteurs

Résumé exécutif : Holly Jonas, Colleen Corrigan, June Rubis, Leila Vaziri Zanjani

Territoires (études de cas) :

Afrique : Joseph Itongwa et Christian Chatelain (Kisimbosa, République Démocratique du Congo); Cécé Noël Kpoghomou et Mamadou Diawara (Yogbouo, Guinée); Mihanta T. Bakoliarimisa (Le Fokonolona de Tsiafajavona, Madagascar); Salatou Sambou et Christian Chatelain (Kawawana, Sénégal); Emmanuel Sulle, Makko Sinandei et Resiato Lembeka (Lac Natron, Tanzanie).

Amériques : Michael Ferguson, Kolola Pitsiulak, Adamie Nuna, David Irngaut, Phillip Manik Sr., Eli Kavik et James Qillaq, pour le Qikiqtaaluk Wildlife Board (Qikiqtaaluk, Canada); Peuple Autochtone Kichwa de Sarayaku et Fondation ALDEA (Sarayaku, Équateur); Conseil d’administration des biens et des ressources naturels des 48 Cantons, Silvel Elias, Felipe Gómez et German García (Komon Juyub, Guatemala); Wrays Pérez, Tami Okamoto et Thomas Niederberger (Iña Wampisti Nunke, Pérou).

Asie: Saw Paul Sein Twa, Julia Fogerite et Casper Palmano (Hkolo Tamutaku K’rer, Birmanie); Yingyi Zhang (Les forêts Fengshui de Qunan, Chine); Aditi Veena, Aman Singh et Nitin Bathla (Adawal ki Devbani, Inde); Cristina Eghenter, avec les contributions de Kasmita Widodo, Yutang Bawan, Saul Jalung et Andris Salo (Tana’ ulen, Indonésie); Hamed Shahiki, Nina Aminzadeh Goharrizi et Ali Razmkhah (Chahdegal, Iran); Jailab Kumar Rai et Nima Lama (La vallée Tsum, Népal); Glaiza Tabanao (Pangasananan, Philippines).

Europe : George Iordăchescu, Anna Varga, Monica Vasile et Irina Sinziana Opincaru (Le village de Noël, Roumanie).

Analyses nationales et régionales : Paola Maldonado, Jaime Robles et Verónica Potes (Équateur); Cristina Eghenter, Cindy Julianty, Kasmita Widodo et Dewi Puspitasari Sutejo (Indonésie); Ghanimat Azhdari, Ali Razmkhah, Nina Aminzadeh Goharrizi, Maede Salimi, Ahmad Beiranvand, Nahid Naghizadeh et Soheil Hosseinzadeh (Iran); Jazzy Rasolojaona, Stefana A. Raharijaona, Jenny Oates, Rupert Quinlan, Vatosoa Rakotondrazafy, Toky Mananoro et Vololoniaina Rasoarimanana (Madagascar); Consortium APAC des Philippines (Philippines); Fred Nelson (Afrique orientale et australe).

Analyse mondiale: Jessica Stewart, Joe Gosling, Colleen Corrigan, Holly C. Jonas, Leila Vaziri Zanjani et June Rubis

Traductions

  • Coordinatrices de traduction : Daniela Campos Rubio et Gaëlle Le Gauyer
  • Révisions en français : Rachel Babin, Christian Chatelain et Gaëlle Le Gauyer
  • Révisions en espagnol : Daniela Campos Rubio et Pablo Maturana Fuentes
  • Aide à la publication web en espagnol et en français : Camila Barrenechea Orellana et Solène Chatelain
  • Traductions en anglais et révisions supplémentaires : Katharine Abbott, Teodora Hasegan, Chris Jarrett et George Smith
  • Traductions en français : Rachel Babin, Solène Chatelain, Bianca D’Aoust, Clémence Delpeux, Marie-Line Sarrazin et Claire Vittaz
  • Traductions en espagnol : Josefina Boris, Pilar Caamaño, Manuel May Castillo, Xaviera Elorza, Raúl Ho, Roxana Paz Lara et Constanza Monterrubio Solís

Partenaires financiers

La production de ce rapport a été financée collectivement par l’Initiative mondiale de soutien aux Aires et territoires conservés par les Peuples Autochtones et les communautés locales, développée par le Programme de microfinancement du PNUD, mis en œuvre par le Fonds pour l’Environnement Mondial et financé par le ministère fédéral de l’Environnement d’Allemagne (BMU) ; par la Campaign for Nature de la National Geographic Society ; par l’Agence suédoise de développement et coopération internationale, par le biais de SwedBio, Stockholm Resilience Centre ; par le Christensen Fund; et par le Tikva Grassroots Empowerment Fund de la Tides Foundation.

Décharge de responsabilité

Le contenu de ce rapport ne représente pas nécessairement les points de vue du Consortium APAC ou de leurs partenaires financiers dans leur intégralité. Toute erreur ou omission relève de la responsabilité des auteurs.